La fin de l’esclavage

Pendant la première partie du 19ème siècle, certains personnages ont tenté de mettre fin à l’esclavage. Les efforts anti-esclavagiste en France ont d’abord été dirigées par Cyrille Bissette, qui était originaire de la Martinique.
Bissette a été suivie par Victor Schoelcher. Il y eut des émeutes d’esclaves à Le Carbet, Sainte-Pierre et Grand Anse, et le 27 avril 1848, l’abolition de l’esclavage a été proclamée dans les îles françaises.

Après l’émancipation des esclaves africains, plus de 10.000 travailleurs immigrés sont arrivés d’Inde pour remplacer les esclaves et faire le travail sur les plantations de sucre. Avec suffisamment de travailleurs pour soutenir l’industrie, le sucre est resté une force dominante dans l’économie de la Martinique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.